Des bijoux en Or Recyclé fabriqués à Paris

L’engagement de patricia.deparis

Sur une sélection de bijoux en or recyclé 18 ct, Patricia Deparis s’engage pour un avenir durable,  plus éthique et respectueux de l’environnement.

La créatrice fait le choix de travailler avec un affineur à Paris qui recycle l’or, tout en fabriquant entièrement les bijoux dans son atelier en Région Parisienne.

Victime de son succès, la demande en or est aujourd’hui supérieure à la production mondiale qui représentait, en 2012, près de 7 400 kilos par jour, soit 2 700 tonnes par an !

Au-delà de la pollution, l’industrie aurifère est également connue pour les mauvaises conditions de travail des miniers : danger pour la santé, instabilité de l’emploi, et dans le pire des cas non-respect des droits de l’homme (travail des enfants, travail forcé, financement des conflits armés…). Il n’est pas concevable pour Patricia Deparis de contribuer à ce système, d’autant qu’il existe des alternatives… C’est pourquoi, afin de respecter l’environnement au mieux, choisir l’or recyclé est un parti-pris éthique important.

Cet engagement s’inscrit ainsi dans une démarche respectueuse de la nature, du travail en circuit court et du 100 % Made in France.

Choisir les bijoux Patricia Deparis, c’est faire appel à un artisan français qui vous propose des bijoux contemporains sur-mesure et éco-responsables en or recyclé.

Propriété de l’or recyclé

L’or est l’une des rares matières précieuses qui conserve toutes ses propriétés, sans aucune altération, après avoir été recyclé et ceci à l’infini. Le métal épuré, fondu, puis réutilisé reste parfaitement identique : il est toujours aussi malléable et garde sa belle couleur jaune. 

Or recyclé

Circuit court

Agir ensemble pour la planète

Le recyclage de l’or est un enjeu écologique et la récupération de l’or est une nécessité si l’on considère l’impact écologique de l’exploitation des mines aurifères.

Pour la seule extraction de 20 grammes d’or, on estime que

• 20 tonnes de déchets miniers sont produits
• 450 kg de CO2 sont rejetés dans l’atmosphère
• 50000 litres d’eau sont utilisés
• 150 litres de carburant sont consommés
• 20 kg d’oxyde de soufre sont utilisés